e

Tfanen Takwin

Sahar El Echi fait partie de la 1ère promotion du cycle pilote euro-tunisien Tfanen Takwin. Cofondatrice de « Fi Tounes », un projet culturel qui verra bientôt le jour, Sahar choisit de faire son stage d’un mois à la Galerie Central Tunis qui est partenaire de son projet. Elle partage avec nous son parcours et son expérience à la Galerie fortement liée au lancement de « Fi Tounes ».

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un focus sur les différents stages des 20 participants à la 1ère promotion.

 

Un parcours pluridisciplinaire

J’ai fait mes études à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Tunis spécialité Design Image et je suis actuellement doctorante en études cinématographiques. J’ai déjà réalisé deux films et je suis en train de préparer le troisième. J’ai par ailleurs travaillé sur divers projets artistiques et culturels notamment dans le cinéma. Ces expériences m’ont menée aujourd’hui à développer un projet pluridisciplinaire intitulé « Fi Tounes ». Il s’agit d’une plateforme web qui va traiter plusieurs sujets qui concernent tout ce qui nous entoure aujourd’hui en Tunisie. Un magazine en papier sera publié tous les six mois avec un focus sur une thématique choisie. Ce projet réunit des artistes, des journalistes, des sociologues, des vidéastes, des chercheurs, des écrivains et autres profils qui alimentent la plateforme et participent au contenu et à la conception du magazine.

 

Tfanen Takwin et la Galerie Central Tunis

J’ai rejoint la première promotion de Tfanen Takwin dans l’objectif de renforcer mes compétences et de me préparer au développement de mon projet qui me tient à cœur. Les trois thématiques de Tfanen Takwin, Patrimoine & culture, TIC et Soft skills, répondent parfaitement aux besoins du projet « Fi Tounes » d’où mon intérêt particulier à cette formation. A la suite des six mois d’apprentissage théorique, on nous a proposé de faire un mois de stage dans une structure culturelle en Tunisie et j’ai choisi la Galerie Central Tunis puisqu’elle est partenaire de mon projet.

En effet, chaque lancement d’un nouveau numéro du magazine en papier sera accompagné d’une exposition organisée par la Galerie Central Tunis. L’exposition réunira toutes les œuvres qui composent le magazine : peintures, dessins, photographies, etc. On pourra y trouver également des podcasts ou des vidéos en lien avec la thématique du numéro en question. Notre partenariat avec Central Tunis ne s’arrête pas là car une partie de l’équipe de la galerie travaille avec nous sur la maquette du magazine. Mon expérience au sein de Central Tunis m’a beaucoup appris car nos échanges sont très riches. Nous avons régulièrement des réunions où l’on discute de beaucoup de choses, de la production de l’exposition, de la sélection des artistes, du contenu lié à la thématique. C’est important de se retrouver dans un environnement enrichissant qui aide à consolider le lancement du projet.

 

Mes projets d’avenir

Pour le moment je me focalise sur le lancement du projet « Fi Tounes » mais je me vois plus tard dans le consulting artistique. Je me vois aussi monter des projets culturels divers. Après l’expérience que j’ai acquise depuis déjà plusieurs années et avec la formation Tfanen Takwin qui offre des outils permettant de maîtriser plusieurs volets de la mise en place d’un projet et de son développement, j’estime que je suis capable de faire de la direction de projets, de proposer des idées et de créer.

 

English